Qu’est ce qu’un complément alimentaire ?

Les compléments alimentaires sont définis comme « des denrées alimentaires dont le but est de compléter un régime alimentaire normal et qui constituent une source concentrée de nutriments ou d’autres substances ayant un effet nutritionnel ou physiologique ». Ces produits sont destinés à être pris par voie orale et sont conditionnés en doses sous forme de comprimés, gélules, pastilles, ampoules.

Les compléments alimentaires peuvent contenir des nutriments (vitamines et minéraux), des plantes (sont exclues de ce cadre les plantes destinées à un usage exclusivement thérapeutique), des substances à but nutritionnel ou physiologique (substances chimiquement définies, à l’exception des substances pharmacologiques), des ingrédients traditionnels (ex. : gelée royale…), des additifs, des arômes et des auxiliaires technologiques (support d’additifs) dont l’emploi est autorisé en alimentation humaine.

Les compléments alimentaires dans l’alimentation sportive:

La consommation de compléments alimentaires est certes largement répandue dans le milieu sportif, mais les joueurs ne doivent pas attendre trop de ces substituts. 

En consommant des compléments alimentaires, les sportifs espèrent notamment :

• optimiser leur adaptation aux stimuli de l’entraînement,

• augmenter l’apport d’énergie,

• permettre un entraînement plus cohérent et plus intensif en améliorant la récupération entre deux séances d’entraînement,

• se maintenir en bonne santé et réduire les interruptions d’entraînement dues à une fatigue chronique, une maladie ou une blessure,

• améliorer le niveau en compétition.

Peu de produits utilisés par les sportifs ont fait l’objet d’études scientifiques et certains peuvent même se révéler dangereux pour le joueur. Tous les joueurs devraient, avant de les tester, s’informer des risques liés à la consommation de compléments alimentaires. Un complément alimentaire peut être utile dans le cas où le joueur présente une réelle carence en vitamines ou en sels minéraux et que l’apport de ces substances ne peut passer par l’alimentation habituelle.

Toutefois le recours aux compléments alimentaires ne pourra pallier un mauvais choix d’aliments ou un régime inapproprié. De nombreux sportifs ne sont pas assez prudents en la matière et consomment des compléments alimentaires inutilement voire dangereusement.

Quels sont les risques liés à la consommation des compléments alimentaires?

Le premier danger à envisager dans la prise de compléments alimentaires se situe au niveau de la santé du sportif.

Un régime alimentaire riche et équilibré associé à une complémentation peut conduire si cela ne se justifie pas à un surdosage. Une consommation conjointe d’aliments riches en minéraux et de suppléments en minéraux peut conduire à multiplier par 2 les apports nutritionnels conseillés (ANC).

Lorsqu’il n’existe aucune justification nutritionnelle pour l’athlète mais que celui-ci cherche à améliorer ces performances physiques en vertu le plus souvent d’absence de preuve scientifique, on peut s’interroger sur l’intérêt d’un tel comportement.

L’éthique sportive peut à tout moment être remise en cause par la présence de substances dopantes. En effet, il faut savoir que selon une étude réalisée en 2008, 15% des compléments alimentaires analysés, achetés dans 13 pays différents, étaient contaminés par des stéroïdes anabolisants inscrits sur la liste des produits interdits (Geyer et coll., 2008). L’athlète cours  alors le risque, en cas de contrôle positif, de se voir infliger des sanctions disciplinaires. Ce dopage peut  avoir lieu à ce moment là à l’insu du sportif.

Un sportif peut-il être contrôlé positif après avoir utilisé des compléments alimentaires/nutritionnels?

Une extrême prudence est recommandée en matière d'utilisation de compléments.

L'utilisation de compléments alimentaires par des sportifs est une préoccupation, parce que dans de nombreux pays, la production et l'étiquetage de compléments peut ne pas suivre des règles strictes. Ceci peut mener à l'utilisation d'un complément contenant une substance non déclarée qui est interdite par les règles antidopage. Un nombre important de contrôles positifs ont été attribués au mésusage de compléments. Utiliser un complément alimentaire mal étiqueté n'est pas une défense adéquate dans une audience liée à un contrôle positif.

Immeuble Narcisse, 1er étage Avenue du Japon- 1073 Montplaisir Tunis | Tél. : (+216) 71 902 333 | (+216) 71 902 670 | Fax : (+216) 71 903 520 | E-mail : anad@anad.tn

Copyright © 2013 ANAD | Powered by  Web Design