REPRISE DES CONTRÔLES DU DOPAGE CHEZ LES SPORTIFS

L’Agence Nationale Antidopage -ANAD- informe tous ses partenaires de la reprise des contrôles du dépistage du dopage pendant la période de Coronavirus -COVID-19- après avoir levé les mesures relatives au confinement, en tenant compte des exigences procédurales liées à la prévention de la propagation de cette épidémie, et en respectant les directives gouvernementales adoptées après consultation des autorités en charge de la santé publique, où la préservation de la sante et la sécurité des athlètes, des membres des équipes de contrôle et de toutes les personnes impliquées dans le processus d’échantillonnage biologique, représente une priorité absolue tout en adoptant les mesures de protection évoquées par l’Agence Mondiale Antidopage dans sa dernière version des directives pour les instances nationales antidopage.

La reprise des activités de contrôle sera effectuée en dehors des compétitions sportives et se fera dans l’obligation du respect du protocole préventif approuvé, afin d’assurer les conditions de sécurité des différents participants.

Dans ce contexte, l’ANAD a ajusté son Programme National de Contrôle favorisant le respect des règles de sécurité sanitaire approuvées au niveau national, en se limitant à des opérations de contrôle visant les athlètes du groupe cible en mettant l’accent sur les sports à plus haut risque et pour un nombre très limité d’athlètes (1 à 3).

Recourir également à un nombre limité des membres des équipes de contrôle accrédités et ayant une formation spécifique au sujet de l’application des mesures supplémentaires notamment en ce qui concerne la distanciation social/physique fortement recommandé par les autorités sanitaires gouvernementales.

L’ANAD souligne également la nécessité d’adopter des mesures de protection supplémentaires lors des opérations de contrôle, notamment l’utilisation des équipements de protection (masques, désinfectants pour les mains et les espaces, gants …) qu’elle fournit aux membres des équipes de contrôle ainsi qu’aux athlètes concernés et à leurs accompagnateurs, aussi d’assurer, en coordination avec les autorités responsables, une désinfection permanente des espaces utilisés comme stations de contrôle.

L’ANAD veille aussi à assurer des canaux de communication spécifiques pendant la période épidémiologique, et ce par le  développement d’un bref «questionnaire COVID19 pour les athlètes» à faire administrer par les équipes de contrôle avec une vérification des réponses à postériori avec l’athlète tout en soulignant la nécessité d’informer l’agence de tout changement de son état de santé après la session de contrôle antidopage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *